Le dimanche
16 juin 2019

 

English
Español
Português

FaceBook Daniel Turp  Twitter

...DE L'INDÉPENDANCE NATIONALE ET D'UNE CONSTITUTION QUÉBÉCOISE




Daniel Turp est un militant de l'indépendance nationale du Québec. Il est actuellement président de l'Institut de recherche sur l'autodéremation des peuples et les indépendances nationales (IRAI).  Il a été député et a représenté le Bloc Québécois à la Chambre des communes du Canada de 1997 à 2000 et le Parti Québécois à l'Assemblée nationale du Québec de 2003 à 2008. Il est fondateur des Intellectuels pour la souveraineté (IPSO) et a été son premier secrétaire général. Il milite également pour l'adoption d'une Constitution québécoise. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages et essais reliés au théme de l'indépendance nationale et de la Constitution québécoise.

INSTITUT DE RECHERCHE SUR L'AUTODÉTERMINATION DES PEUPLES ET LES INDÉPENDANCES NATIONALES

Daniel Turp est président de l'Institut de recherche sur l'audétermiantion des peuples et les indépendances nationales depuis le 9 mars 2016. Cet institut est un laboratoire d’idées indépendant dont le mandat est de produire et de diffuser des études de qualité, accessibles à l’ensemble des citoyens et citoyennes du Québec et d’ailleurs. Ces études visent notamment à analyser rigoureusement toutes les questions économiques, sociales et culturelles relatives à l’indépendance du Québec, dans une perspective comparée et internationale. L’IRAI est au service des citoyens de tous horizons et de toutes appartenances politiques. Afin de toucher le plus grand nombre possible de Québécois et de Québécoises, l’IRAI mise sur l’intelligence collective et le partage des savoirs. L’IRAI rend notamment disponible en ligne des études déjà réalisées portant sur l’autodétermination des peuples et les indépendances nationales. Il partage des données brutes afin de faciliter la réflexion et la recherche.

PARTI QUÉBÉCOIS

Daniel Turp a été député pour le Parti Québécois du 14 avril 2003 au 8 décembre 2008 et a représenté les citoyens et citoyennes de la circonscription de Mercier à l'Assemblée nationale. Il a occupé les fonctions de vice-président de la Commission de la culture et de membre de la Commission des institutions pendant ses mandats. Il a également agi durant cette période comme porte-parole en matière de Relations internationales, d'Affaires intergouvernementales canadiennes, de réforme des institutions démocratiques, de culture et de communications et de justice. Il a occupé la fonction de chef d'équipe de la  Mission souveraineté (2007-2008). Les informations relatives au premier mandat du député de Mercier (2003-2007) sont archivées ici et, pour son deuxième mandat (2007-2008), sont accessibles en cliquant ici.

Au sein des instances nationales du Parti Québécois, il a été président du Comité des relations internationales (2002-2003). Il a été membre du Conseil exécutif national et du Bureau national du Parti Québécois (2002-2003). Il a agi comme coordonnateur des Chantiers de modernisation du Parti Québécois (2004-2005) et a agi comme apporteur du Groupe de rédaction du Document d'orientation du Parti Québécois (2005). Il a étémembre du Comité du manifeste électoral du Parti Québécois (2006). Il a agi comme conseiller-député auprès de la Commission politique du Parti Québécois (2007-2008). Sous la présidence de la chef Pauline Marois, il a exerc la fonction de rapporteur général du Groupe pour la souveraineté et la gouvernance nationale (2008) et pour le Groupe d'action pour l'indépendance nationale (2009-2010). Il a également occupe la fonction de Vice-président et président de la Commission politique du Parti Québécois du 23 février 2009 au 17 avril 2011.  Il a siègé à ce titre au Conseil exécutif national du Parti Québécois.

Daniel Turp a également présidé deux missions d'observation du Parti Québécois en Catalogne dans le cadre de la consultation participative du 9 novembre 2014 (9N) et de l'élection plébiscitaire du 27 septembre 2015 (27S).

BLOC QUÉBÉCOIS

Daniel Turp a été élu à la Chambre des communes du Canada comme député du Bloc Québécois pour la circonscription de Beauharnois-Salaberry lors de l'élection générale du 3 juin 1997. Durant son mandat, il a été membre du Comité permanent des affaires étrangères et du commerce international et du Comité législatif chargé d'examiner le projet de Loi donnant effet l'exigence de clarté formulée par la Cour suprême (Projet de loi C-20). Il a agi comme porte-parole du Bloc Québécois en matière d'affaires ètrangères et d'affaires intergouvernementales. Les informations relativesa aux activités de Daniel Turp dans cette fonction sont archivées ici.

Il a été membre de la Commission politique du Bloc Québécois (1991-1993) et a présidé celle-ci (1993-1997). Il a siégé au bureau de direction du Bloc Québécois. Il a représenté le Bloc Québécois au sein de la Commission nationale sur l'avenir du Québécois de janvier (1995). Il a présidé le Groupe de travail du Bloc Québécois sur l'union économique et les institutions communes et présenté le 8 juin 1995 le rapport du groupe au chef du Bloc Québécois Lucien Bouchard. Il a siégé au nom du Bloc Québécois comme membre du Comité de réflexion et d'action stratégiques présidé par Bernard Landry (1999-2000). Il a été député responsable et rapporteur du Comité d'action et de réflexion stratégique sur la Constitution du Québec (2000-2001).

INTELLECTUELS POUR LA SOUVERAINETÉ (IPSO)

Avec son collègue Michel Seymour qui en a été le premier président, Daniel Turp a eté l'origine de la création des Intellectuels pour la souveraineté (IPSO) en 1995. Il en a été le premier secrétaire général. Il a co-signé le manifeste Oui au changement dans lequel était lancé un appel solennel aux intellectuels de toutes les tendances, de toutes les institutions et de tous les milieux pour qu'ils se joignent à nous. Il y va de l'avenir du Québec. Daniel Turp a participé sur une base régulière aux activités organisées par les IPS0 depuis sa création en 1995.

LA CONSTITUTION QUÉBÉCOISE

Daniel Turp s'intéresse depuis plusieurs années à la question de l'élaboration d'une Constitution québécoise. Il croit que le temps est venu d’élaborer et d’adopter un projet de Constitution du Québec de façon à non seulement de rassembler dans un texte unique les dispositions des lois fondamentales québécoises. Dans le cadre de L'initiative constitutionnelle, il a déposé à l’Assemblée nationale du Québec le 18 octobre 2007 un projet de Constitution québécoise (Projet de loi no 196). il a rédigé plusieurs autres projets de loi fondamentale pour le Québec depuis 1995 et a effectué des travaux et prononcé des conférences qui peuvent être consultés en clliquant ici.

PUBLICATIONS

Daniel Turp a publié plusieurs ouvrages sur les questions afférentes à l'indépendance et à la Constitution du Québec :

La Constitution québécoise : Essais sur le droit du Québec de se doter de sa propre constitution (2013)

Nous, peuple du Québec : un projet de Constitution du Québec (2005);

Le droit de choisir : Essais sur le droit du Québec à disposer de lui-même /
The Right to Choose : Essays on Qu�bec's Right to Self-Determination
(2001);

La nation bâillonnée : le plan B ou l'offensive d'Ottawa contre le Québec (2000);

L'avant-projet de loi sur la souveraineté du Québec (1995).



Constituons !
Une Constitution citoyenne du Québec
29 mai 2019

Turp.tv

Constituons

Institut de recherche sur l'autodétermination des peuples et les indépendances nationales

Institut de recherche
sur l'autodétermination des peuples
et les indépendances nationales

Association québécoise de droit constitutionnel

Association québécoise de droit constitutionnel
Association québécoise
de droit constitutionnel

Société québécoise de droit international

Le blogue lyrique

Revue L'Opéra

Clef Centre lyrique

 
Copyright © 2011 Daniel Turp. Tous droits réservés.