Le vendredi
18 août 2017

 

English
Español
Português

FaceBook Daniel Turp  Twitter
Le mot de Daniel Turp

Dernières nouvelles

Opération Droits blindés- Mise en demeure à la ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland (3 août 2017)

Blindés canadiens en Arabie saoudite : entrevue avec Daniel Turp (SRC- Première chaïne- Midii-info (8 août 2017)

Outraged Lawyer gives Chrystia Freeland three weeks to stop Saudi arms deal (National Observer) (10 aoçut 2017)

Ottawa s’inquiète de la répression de civils grâce à des blindés canadiens en Arabie saoudite / Turp repart à l’assaut (Le Devoir) (8 août 2017)

Les blindés canadiens en Arabie saoudite (24/60 RDI) (7 août 2017)

Saudi Arms Deal- Montreal Professor renews legal effort to block Canadian combat vehicle exports to Saudi Arabia (The Globe and Mail) (5 août 2017)

Opération Droits blindés- Demande d’annulation de l’octroi de licences d’exportation de véhicules blindés légers en Arabie saoudite (Communiqué) (4 août 2017)

Gilles Tremblay (1932-2017)- Un homme d'idées, de convictions, de projets (Le Devoir) (3 août 2017)

Résilier le contrat ? Les blindés contreversés (Le Téléjournal de Radio-Canada) (29 juillet 2017) (08:55-11: 50)

« Daniel Turp : " Catalunya ha esdevingut ara un model per al Québec" » (El Nacional) (15 juillet 2017)

La solitude constitutionnelle du Québec (Le Devoir) (1er juillet 2017)

Canada 150's plus years (Entrevue CBC-Radio 1-Cross-country Check Up) (55:44 à 1:05:40) (23 juin 2017)

L’Opération Droits blindés, le droits fondamentaux et l’exportation de véhicules blindés par le Canada en Arabie saoudite (Diaporama) (CÉRIUM- École d'été- Les droits fondamentaux : un diagnostic international) (1er juin 2017)

Turp c. Ministère des Affaires étrangères- Cour d'appel fédérale- Mémoire de l'appelant (26 mai 2017)

Statut de l'Institut de recherche sur la souveraineté- Mutisme de Revenu Canada (Le Soleil) (18 mai 2017)

Des enseignements pour l'Écosse du deuxième référendum sur l'indépendance du Québec du 30 octobre 1995 (Journée d'étude sur L'organisation d'un second référendum d'autodétermination : Québec/Écosse, regards croisés) (Université de Valenciennes) (12 mai 2017)

L'Accord du lac Meech : les cinq conditions 30 ans plus tard (L'Actualité) (30 avril 2017)

Les dépenses militaires continuent d'augmenter dans le monde (Libération) (28 avril 2017)

Ne bas abdiquer devant l'outrage de 1982- Lettre ouverte à Philippe Couillard (Le Devoir) (20 avril 2017)

Cueilleurs de mémoires (Notes pour une allocution lors du Cocktail-création de la SAMS) (18 avril 2017)

Le droit international et les expositions universelles (Programme du colloque de la Société québécoise de droit international) (21 avril 2017)

Écosse : un second référendum pour l'indépendance (Entrevue à l'émission Planète-Terre du CÉRIUM) (20 mars 2017)

Vente des blindés à l'Arabie saoudite: Daniel Turp fera appel (Journal de Montréal) (18 mars 2017)

UdeM- SQDI-UQAM- Colloque sur « Le droit international et les expositions universelles » (Programme et Formulaire d'inscription) (21 avril 2017)

The Changing Diplomacy of the 21st century : New International Relation’s Scenarios for Catalonia (Speech Notes and Scenario's Document) (FOCIR, Barcelone, 2 mars 2017)

« Daniel Turp : La constitucio espanyola es illegal » (El Mon) (3 mars 2017)

Paul Webster, « Ottawa faces new legal challenge of arms exports to Saudi Arabia » (National Observer) (8 février 2017)

L'Opération Droits blindés se poursuivra (Communiqué de presse) (6 février 2017) / Operation Armoured Rights Continues (Press Release) (February 6 2017)

Naël Shiab, « Marchandises militaires : la grande hypocrisie canadienne » (L'Actualité) (5 février 2017)

Chronologie du processus constituant en Catalogne (Document préparé pour la conférence devant le MÉSUM) (1er février 2017)

Dion not properly briefed on Human Rights before Saudi Arms Deal (National Observer) (31 janvier 2017)

Turp c. Ministre des Affaires étrangères du Canada (Jugement de la Cour fédérale du Canada) (24 janvier 2017)

Trump s'apprête à renégocier l'ALÉNA (Le Soleil) (23 janvier 2017)

Le Canada et les droits fondamentaux à l'ONU (10 janvier 2017)

Aussi dans ce mot

Abonnez-vous

Votre courriel :

19 juin 2017
(No 2017-25)

En ce15 août 2017

À mes soeurs et frères d'Acadie,

Bonne fête nationale !

*****

En ce 24 juillet 2017...

Vive le Québec libre !
Charles Gaulle
Président de la République française
Montréal, 24 juillet 1967

Vidéo du discours ici.

Il y a lieu de se souvenir, en 24 juillet 2017, que le président de la République française et général Charles de Gaulle avait prononcé, le 24 juillet 1967, un discours qui a marqué l'histoire nationale du Québec et dans lequel il prononce, entre 6:05 et 6:08 de son discours le célébrissime « Vive le Québec libre  ! ». Il est intéressant de lire ce discours dans son son texte intégral :

« C'est une immense émotion qui remplit mon cœur en voyant devant moi la ville de Montréal ... française. (ovation du public) Au nom du vieux pays, au nom de la France, je vous salue. Je vous salue de tout mon cœur ! Je vais vous confier un secret que vous ne répéterez pas, (rires de la foule) ce soir ici, et tout le long de ma route, je me trouvais dans une atmosphère du même genre que celle de la Libération. (longue ovation de la foule)

Et tout le long de ma route, outre cela, j'ai constaté quel immense effort de progrès, de développement, et par conséquent d'affranchissement (ovation) vous accomplissez ici, et c'est à Montréal qu'il faut que je le dise, (ovation) parce que, s'il y a au monde une ville exemplaire par ses réussites modernes, c'est la vôtre! (ovation) Je dis c'est la vôtre et je me permets d'ajouter, c'est la nôtre. (ovation)

Si vous saviez quelle confiance la France réveillée, après d'immenses épreuves, porte maintenant vers vous. Si vous saviez quelle affection elle recommence à ressentir pour les Français du Canada, (ovation), et si vous saviez à quel point elle se sent obligée de concourir à votre marche en avant, à votre progrès ! C'est pourquoi elle a conclu avec le gouvernement du Québec, avec celui de mon ami Johnson (ovation), des accords pour que les Français de part et d'autre de l'Atlantique travaillent ensemble à une même œuvre française. (ovation)

Et, d'ailleurs, le concours que la France va, tous les jours un peu plus, prêter ici, elle sait bien que vous le lui rendrez, parce que vous êtes en train de vous constituer des élites, des usines, des entreprises, des laboratoires, qui feront l'étonnement de tous et qui, un jour, j'en suis sûr, vous permettront d'aider la France. (ovation)

Voilà ce que je suis venu vous dire ce soir en ajoutant que j'emporte de cette réunion inouïe de Montréal un souvenir inoubliable. La France entière sait, voit, entend, ce qui se passe ici et je puis vous dire qu'elle en vaudra mieux.

Vive Montréal ! Vive le Québec ! (ovation)

Vive le Québec... libre ! (très longue ovation)

Vive le Canada français ! Et vive la France ! (ovation) »

Dans une allocution prononcée deux jours plus tard, dans le même Hôtel de ville de Montréal, que le journal Le Devoir rend accessible ici dans le cadre de sa couverture du 50e anniversaire de la visite du général de Gaulle au Québec, le président de la République française ajoutait :

« Pendant mon voyage — du fait d’une sorte de choc, auquel ni vous ni moi-même ne pouvions rien, c’était élémentaire, et nous avons tous été saisis — au cours de ce voyage, je crois avoir pu aller en ce qui vous concerne au fond des choses et quand il s’agit du destin et notamment du destin d’un peuple, en particulier du destin du peuple canadien-français ou français-canadien, comme vous voudrez, aller au fond des choses, y aller sans arrière-pensée, c’est en réalité non seulement la meilleure politique, mais c’est la seule politique qui vaille en fin de compte ».

De ce discours de celui que Maxime Laporte qualifie, dans un texte publié dans la page idées du journal Le Devoir ce matin sous le titre « 50e du "Vive le Québec libre ! " - De la grandeur française en Amérique », d' « avocat de l'autodétermination des peuples », je retiens quant à moi l'accent mis le principe du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes auquel le président de Gaulle avait également fait référence dans un autre discours prononcé le 23 juillet au Château Frontenac à Québec :

 « On assiste ici, comme dans maintes régions du monde, à l'avènement d'un peuple qui, dans tous les domaines, veut disposer de lui-même et prendre en main ses destinées. Qui donc pourrait s'étonner d'un tel mouvement aussi conforme aux conditions modernes de l'équilibre de notre univers et à l'esprit de notre temps ? En tout cas, cet avènement, c'est de toute son âme que la France le salue. »

Pour apprécier cet évènement historique, les images du cinéaste Jean-Claude Labrecque méritent aussi d’être vues et je vous invite à visionner le documentaire « La visite du général de Gaulle au Québec » en cliquant ici.

Vive le Québec... libre et toujours libre, en ce 24 juillet 2017, de disposer de lui-même!

Bonne suite d'été !

*****

Réjouissons-nous...


Le mot prend congé pour la saison estivale et sera de retour au lendemain de la Fête du Travail le 10 septembre 2017.

*****

Bonne fête nationale du Québec, des « coudées franches » pour le président français Emmanuel Macron, le début des négociations du BREXIT, une réunion du comité scientifique et un grand colloque sur l'autodétermination des peuples de l’IRAI… et bon début d’été !

 

À quelques jours du 24 juin, je tiens à souhaiter à tous les Québécois et toutes les Québécoises une Bonne Fête nationale. C’est sur le thème « Québec, emblème de notre fierté » que sera célébré la Fête nationale du Québec. L’une des magnifiques affiches qui décline ce thème présente le harfang des neiges qui est l’emblème aviaire du Québec.

De nombreuses festivités seront organisées aux quatre coins du Québec sous l’égide du Mouvement national des Québécoises et des Québécois (MNQ) et vous pourrez consulter toute la programmation sur le site de la Fête nationale en cliquant ici. Comme à chaque année, je compte assister au défilé de Montréal le 24 juin à Montréal – qui devrait se dérouler selon les prévisions Météomédia sous un ciel ensoleillé - et me promener de quartier en quartier dans la Métropole les 23 et 24

Des coudées franches pour le président français Emmanuel Macron

En ce lendemain du deuxième tour des élections législatives françaises et comme le suggère Le Devoir de ce  matin, « Macron a les coudées franches » en raison de la majorité absolue dont disposera son parti à l’Assemblée nationale française.

Les résultats obtenus par chacune des formations politiques en nombre de sièges et en pourcentage des voix exprimées se présentent ainsi : La République en marche, 306 sièges (43,06%), Les Républicains, 113 sièges (22,23%), le Mouvement démocrate (MoDem), 42 sièges (6.06%), le Parti socialiste 29 sièges (5,68%), l'Union des démocrates et indépendants (UDI) 17 sièges (3,04%), La France insoumise 17 sièges (4,86%), les Divers gauche, 11 sièges (1,45%), le Parti communiste, 10 sièges (1,20%), le Front national, 8 sièges (8,75%), les Divers droite, 6 sièges (0,55%), les Régionalistes, 5 sièges (0,76%), le Parti radical de gauche (PRG), 3 sièges (0,36%), les Divers, 3 sièges (0,55%), les Écologistes, 1 siège (0,13%), Debout la France 1 siège (0,10%) et Extrême droite, 1 siège (0,10%). L'abstention atteint 57,36% des personnes inscrites. Pour les résultats encore plus détaillés, je vous suggère de consulter le site du ministère français de l’Intérieure en cliquant ici.


Je vous invite à prendre connaissance de l’analyse fine que fait  François Brousseau de ces résultats dans la chronique qu’il publie en page B-1 du journal Le Devoir sous le titre « Victoire avec des bémols ». Il conclut celle-ci en écrivant : « Les victoires ‘’ écrasantes ‘’, d’abord de M. Macron, puis de son parti sorti du néant, sont légales, légitimes, incontestables. La percée décisive d’un parti centriste —… où il faudra encore voir ce que ‘’ centrisme ‘’ veut dire ! — est sans précédent en France, terre traditionnelle de la ‘’ guerre civile gauche-droite ‘’. Mais ce ‘’ triomphe ‘’ repose sur une base sociologique faible. Et même si, par hypothèse, la cohésion et la discipline du nouveau groupe dominant s’avéraient fortes et durables à l’Assemblée nationale, les réformes économiques annoncées (libéralisation des lois du travail) pourraient susciter une forte résistance sociale. Pourtant, à l’international, devant l’Europe et l’Allemagne M. Macron a besoin de ces réformes… s’il veut ensuite être autre chose que ce qu’ont été ses deux prédécesseurs : des nains face au pouvoir d’Angela Merkel. Oui, attention aux victoires trop écrasantes : elles peuvent s’avérer trompeuses.»

Le début des négociations sur le BREXIT 

Un peu moins d’un an après le référendum qui avait vu 51,89% des électeurs et électrices du Royaume-Uni voter, le 23 juin 2016, en faveur du BREXIT, les négociations sur le retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne débutent aujourd’hui à Bruxelles. Je compte suivre de près ces négociations qui se font sous l’autorité de la clause de retrait de l’article 50 du Traité sur l’Union européenne et au sujet desquelles la Commission européenne a publié une série de « position papers » qui sont accessibles, avec plusieurs autres documents relatifs à ces négociations, en cliquant ici.

Sur le début de ces négociations, je vous recommande la lecture de l’article publié dans Le Devoir de ce matin sous la plume de Sonia Delsalle-Stolper et le titre « Brexit- Pour Londres, rien ne va plus ».

Une réunion du comité scientifique et un grand colloque scientifique de l’IRAI

Le Comité scientifique de l’Institut de recherche sur l’autodétermination des peuples et les indépendances nationales (IRAI) se réunit cette semaine et j’aurai le plaisir d’en présider les travaux de cette instance de l’IRAI dont sont membres mes collègues Esther Déom de l’Université laval et Guy Lachapelle de l’Université Concordial. L’occasion nous sera donné de faire le point sur les recherches en ours de réalotions et de statuer sur les projet de devis de recherche qui nous seront présentés par le directrice générale Geneviève Baril et la coordonnatrice de la recherche Frida Osorio Gonsen.

Celles-ci travaillent actuellement à l’organisation d’un grand colloque scientifique ouvert au grand public ayant pour thème « L’autodétermination des peuples au XXIe siècles : perspectives comparées et internationales ». Se déroulant à l’auditorium de la Grande Bibliothèque le vendredi 10 novembre 2017, son programme proposera des conférences et des échanges avec une douzaine de chercheurs et chercheures de plusieurs universités à travers le monde (Australie, Canada, Catalogne, Écosse, États-Unis d’Amérique, France, Québec). Si vous désirez obtenir des renseignements additionnels sur ce colloque, vous pouvez communiquer avec l’IRAI par courriel à l’adresse colloque2017@irai.quebec.

Une nouvelle Infolettre, à laquelle vous pouvez vous abonner en cliquant ici, est en cours de rédaction et devrait être diffusée sur le site de l’IRAI d’ici la Fête nationale du Québec. Vous pourrez la consulter sur le site de l’IRAI (www.irai.quebec), et plus précisément dans sa section « Nouvelles  », en cliquant ici. Je vous invite également à consulter la page Facebook de l’IRAI (www.facebook.com/IRAIQc) qui est aimé à ce jour par 4546 personnes.

*****

Le solstice d’été de 2017 est prévu pour 00 h 24 précises, ce mercredi 21 juin, et d’ici à l’arrivée de la saison estivale, je vous souhaite une bonne fin de printemps !

Le mot prend congé pour l’été et sera de retour au lendemain de la Fête du Travail le 10 septembre 2017.

 

 



Ave Maris Stella
Hymne national acadien

Turp.tv

Institut de recherche sur l'autodétermination des peuples et les indépendances nationales

Institut de recherche
sur l'autodétermination des peuples
et les indépendances nationales

Association québécoise de droit constitutionnel

Association québécoise de droit constitutionnel
Association québécoise
de droit constitutionnel

Société québécoise de droit international

Le blogue lyrique

Revue L'Opéra

Clef Centre lyrique

 
Copyright © 2011 Daniel Turp. Tous droits réservés.