Le mardi
30 août 2016

 

English
Español
Português

FaceBook Daniel Turp  Twitter
Le mot de Daniel Turp

Dernières nouvelles

L'IRAI en marche et au service du mouvement indépendantiste (Allocution devant les OUI-Québec) (20 août 2016)

Une commande moins « blindée » ? (Journal du Barreau du Québec) (Juillet-Août 2016)

IRAI- A new Research on Self-determination, a new laboratory of ideas on Independence (Ideas for Europe- CMC Newsletter) (Summer 2016)

Brexit gives morale boost to Québec's struggling sovereignty movement (The Gazette) (29 juin 2016)

Brexit-  Entrevue CIBL-Les désargumenteurs (22 juin 2016)

Les souverainistes revigorés (Le Devoir) (25 juin 2016)

Péladeau au CA de l'Institut sur la souveraineté (La Presse) (21 juin 2016)

Institut sur la souveraineté - Indépendants, les instituts de recherche ? (La Presse) (4 juin 2016)

Aussi dans ce mot

Abonnez-vous

Votre courriel :

29 août 2016
(No 2016-25)

Une rentrée à la Faculté de droit de l’Université de Montréal et les premiers devis de recherche de l’IRAI

Alors que l’été se prolongera jusqu’au 22 septembre (à 10 h 21 précisément), le trimestre d’automne débute aujourd’hui à la Faculté de droit de l’Université de Montréal où je reprends mon service d’enseignant après une pause salutaire. La séance inaugurale de la faculté pour l’année universitaire 2016-2017 est prévue pour le mardi 30 août  à 11 h et l’invité d’honneur sera le « dragon » Alexandre Taillefer.

J’y enseignerai à compter du jeudi 1er septembre le cours de Droit international et constitutionnel des droits fondamentaux (DRT-3103) auquel 96 personnes sont inscrites. J’y animerai également un Séminaire de développement des habiletés du juriste en droit constitutionnel (DRT-2902) qui mettra en présence 21 étudiants et étudiantes.

Pendant ce trimestre d’automne, je poursuivrai la direction de thèses et mémoires et accompagnerai Henri Kenfack Bandolo pour que celui-ci puisse déposer sa thèse de doctorat sur « La notion de dignité humaine dans  la protection du droit à la vie en droit international des droits fondamentaux » ainsi que Scarlett Mitran dont le mémoire de maîtrise porte sur « Les mécanismes de pluralisme juridique et leur application au cas du peuple canak ». J’amorcerai également la direction, en co-tutelle, avec le professeur Jacobo Rios Rodriguez de l'Université de Perpignan Via Domitia la thèse de doctorat d’Anne Heurley sur « La flexibilité des traités en droit international ».

Le l’internationaliste et le constitutionnaliste que je suis a été sollicité pour participer à deux conférences au courant de l’automne. À l’invitation de la Fondation René-Lévesque et du président de son Comité scientifique Guy Lachapelle, je participerai au quatrième Colloque sur « René Lévesque et le monde : nouvelles perspectives » et présiderai la quatrième séance consacrée à « L’interdépendance des États et la reconnaissance internationale du Québec ». Cet évènement aura lieu au nouveau pavillon Pierre-Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec le 14 octobre 2016 Les rendez-vous juridiques de la Faculté de droit organisent un débat sur le « Le Brexit : aspects constitutionnels » auquel je prendrai part avec mon collègue Jean Leclair mercredi 19 octobre 2016 au salon François-Chevrette du Pavillon Maximilien-Caron de l’Université de Montréal.

J’anticipe par ailleurs la parution de deux articles durant les prochaines semaines. Dans un numéro hors-série de la Revue québécoise de droit international prenant la forme des Actes du Colloque sur « Les 50 ans de la doctrine Gérin-Lajoie » et dont le lancement aura lieu le 15 septembre 2016, je signerai un texte intitulé «L’approbation des engagements internationaux importants du Québec : la nouvelle dimension parlementaire à la doctrine Gérin-Lajoie ». Ma réflexion sur « Le pouvoir constituant, le droit à l’autodétermination et la constitution du Québec » aux Éditions Thémis dans un ouvrage collectif sous la direction de mon estimé collègue Michel Seymour et le titre « Repenser l’autodétermination interne ». Je poursuivrai le travail sur un Recueil de droit constitutionnel québécois dont la parution devrait se faire aux Éditions JFD.

L’IRAI et ses premiers devis de recherche

Le Conseil d’administration de l’Institut de recherche sur l’autodétermination des peuples et les indépendances nationales (IRAI) se réunit en ce lundi 29 août 2016 en son nouveau siège situé au 6750, avenue de l’Esplanade à Montréal.

L’IRAI a maintenant pris son élan cet été L’Institut a investi beaucoup d’énergies dans la formation de son conseil d’administration qui compte 10 membres provenant des régions, de la Capitale nationale et de la Métropole du Québec. Les administrateurs et administratrices de l’IRAI, qui sont en nombre paritaire, détiennent des compétences multiples et sont issus de divers milieux professionnels et politiques. Ce conseil que j’ai l’honneur de présider compte ainsi parmi ses membres la vice-présidente Esther Déom, le trésorier Renaud Lapierre, le secrétaire Miguel Tremblay, ainsi que Guy Lachapelle, Lauréanne Daneau, Odile Rochon, Karine Dubois, André Bouthillier et Pierre Karl Péladeau.

Le Conseil devrait adopter la version définitive du plan stratégique qui complétera l’exercice de planification stratégique qui a débuté au lendemain de sa première réunion du 2 mai 2016. Dans sa vision, l’IRAI voudra être une source de référence crédible, originale et attrayante sur l’autodétermination des peuples et les indépendances nationales. Sa mission sera de réaliser, diffuser et rendre accessibles des recherches sur l’autodétermination des peuples et les indépendances nationales, principalement et prioritairement sur l’indépendance du Québec, afin de favoriser un dialogue citoyen ouvert et constructif. Et s’agissant de ces valeurs, il privilégiera la collaboration, le dialogue, la non-partisannerie, le professionnalisme, la rigueur et la transparence.

En ma qualité de président du Comité scientifique et avec le soutien de la directrice générale Geneviève Baril, je présenterai également pour adoption une série de devis de recherche. Sous réserve de l’approbation de son Conseil d’administration, l’IRAI initiera deux premières grandes études. Il procédera à une analyse sur « Les aspirations et les perceptions des jeunes de 35 ans et moins à l’égard de l’indépendance du Québec ». L’IRAI veut connaître et comprendre dans ses moindres détails cette génération incontournable, dite des « Milléniaux ». « Les processus constituants dans une perspective comparée et internationale » feront l’objet d’une deuxième étude et il s’agit là d’une question d’une brûlante actualité dans le mouvement indépendantiste québécois et l’IRAI veut alimenter la réflexion sur le sujet, en particulier celle des OUI-Québec qui a fait de cette question, si j’ai bien compris, une véritable priorité dans son effort pour favoriser la convergence entre les partis politiques indépendantistes du Québec. Une série de trois études porteront par ailleurs sur des données et enjeux économiques d’importance dans la perspective de l’indépendance du Québec, la première d’entre elles devant donner lieu à une « Analyse critique des méthodologies utilisées pour calculer les revenus et dépenses du gouvernement du Canada au Québec ».

J’ai récemment l’occasion de présenter aux membres des OUI-Québec l’avancement des travaux de l’IRAI et ai prononcé lors du Méchoui de la présidente Claudette Carbonneau à Saint-Liguori une allocution intitulée « L’IRAI en marche et au service du mouvement indépendantiste »  que vous pouvez lire en cliquant ici.

Des informations sur les résultats de cette rencontre seront diffusées sur le site de l’IRAI que vous retrouverez à l’adresse www.irai.quebec ainsi que dans une Infolettre à laquelle vous pourrez vous abonner en cliquant ici. Je vous invite également à consulter la page Facebook www.facebook.com/IRAIQc qui est maintenant aimé par 4457 personnes !

*****

Bonne rentréeet au plaisir de vous retrouver au lendemain de la Fête du travail pour vous parler notamment de l’Opération Droits blindés et de cette démarche judiciaire relative à la vente de matériel militaire à l’Arabie saoudite qui suit son cours devant la Cour fédérale du Canada et pour laquelle j’aurai besoin de votre soutien !

 



Carmina Burana
Carl Orf
Enregistrement DG, Jochum, 1967

Turp.tv

Institut de recherche sur l'autodétermination des peuples et les indépendances nationales

Institut de recherche
sur l'autodétermination des peuples
et les indépendances nationales

Association québécoise de droit constitutionnel
Association québécoise
de droit constitutionnel

Société québécoise de droit international

Association québécoise de droit constitutionnel
Réseau francophone
de droit international

Le blogue lyrique

Revue L'Opéra

Clef Centre lyrique

 
Copyright © 2011 Daniel Turp. Tous droits réservés.