Le mot de Daniel Turp

Dernières nouvelles

Turp c. Ministère des Affaires étrangères- Cour d'appel fédérale- Mémoire de l'appelant (26 mai 2017)

Statut de l'Institut de recherche sur la souveraineté- Mutisme de Revenu Canada (Le Soleil) (18 mai 2017)

Des enseignements pour l'Écosse du deuxième référendum sur l'indépendance du Québec du 30 octobre 1995 (Journée d'étude sur L'organisation d'un second référendum d'autodétermination : Québec/Écosse, regards croisés) (Université de Valenciennes) (12 mai 2017)

L'Accord du lac Meech : les cinq conditions 30 ans plus tard (L'Actualité) (30 avril 2017)

Les dépenses militaires continuent d'augmenter dans le monde (Libération) (28 avril 2017)

Ne bas abdiquer devant l'outrage de 1982- Lettre ouverte à Philippe Couillard (Le Devoir) (20 avril 2017)

Cueilleurs de mémoires (Notes pour une allocution lors du Cocktail-création de la SAMS) (18 avril 2017)

Le droit international et les expositions universelles (Programme du colloque de la Société québécoise de droit international) (21 avril 2017)

Écosse : un second référendum pour l'indépendance (Entrevue à l'émission Planète-Terre du CÉRIUM) (20 mars 2017)

Vente des blindés à l'Arabie saoudite: Daniel Turp fera appel (Journal de Montréal) (18 mars 2017)

UdeM- SQDI-UQAM- Colloque sur « Le droit international et les expositions universelles » (Programme et Formulaire d'inscription) (21 avril 2017)

The Changing Diplomacy of the 21st century : New International Relation’s Scenarios for Catalonia (Speech Notes and Scenario's Document) (FOCIR, Barcelone, 2 mars 2017)

« Daniel Turp : La constitucio espanyola es illegal » (El Mon) (3 mars 2017)

Paul Webster, « Ottawa faces new legal challenge of arms exports to Saudi Arabia » (National Observer) (8 février 2017)

L'Opération Droits blindés se poursuivra (Communiqué de presse) (6 février 2017) / Operation Armoured Rights Continues (Press Release) (February 6 2017)

Naël Shiab, « Marchandises militaires : la grande hypocrisie canadienne » (L'Actualité) (5 février 2017)

Chronologie du processus constituant en Catalogne (Document préparé pour la conférence devant le MÉSUM) (1er février 2017)

Dion not properly briefed on Human Rights before Saudi Arms Deal (National Observer) (31 janvier 2017)

Turp c. Ministre des Affaires étrangères du Canada (Jugement de la Cour fédérale du Canada) (24 janvier 2017)

Trump s'apprête à renégocier l'ALÉNA (Le Soleil) (23 janvier 2017)

Le Canada et les droits fondamentaux à l'ONU (10 janvier 2017)

Aussi dans ce mot

Abonnez-vous

Votre courriel :

29 mai 2017
(No 2017-22)

Une participation à l’École d’été du CÉRIUM sur les droits de la personne, un souvenir de Cambridge et deux anniversaires intuitu personae en 2017… une nomination comme professeur en 1982 et une élection comme député en 1997



De retour au Québec après un séjour de recherche à Cambridge en Angleterre – transformé en une convalescence  suite à une appendicectomie subie il y 15 jours maintenant -, je reprendrai mes activités aujourd’hui… après une visite dans un CLSC pour me faire ôter… 15 agrafes !

Je participerai cette semaine à l’École d’été du CÉRIUM sur le thème « Droits de la personne : diagnostic international ». Vous pouvez consulter ici le programme détaillé de cet école d’été, dont je suis fier d’être l’idéateur et dont le vaillant titulaire est aujourd’hui Jean-François Saluden, qui peut compter sur l’assistance d’un coordonnateur  scientifique en la personne d’Alain Vallières.

J’y prononcerai d’abord une communication dans le cadre de la séance du jeudi 1er juin 2017 ayant pour thème « Peut-on tout vendre ? L'international et la responsabilité sur les produits et la chaîne d’approvisionnement ». J’y présenterai l’Opération Droits blindés et le recours judiciaire que j’ai initié avec des étudiants et étudiantes de l’Université de Montréal pour déclarer illégale la délivrance par le ministre des Affaires étrangères du Canada de licences d’exportation de véhicules blindés légers (VLB) fabriqué par General Dynamics Canada vers l’Arabie saoudite. Je ferai d’ailleurs part du dernier développement dans le dossier qui est,  à la suite du jugement de la juge Danièle Tremblay-Lamer du 24 janvier 2017, dont vous pourrez lire le texte intégral ici et de l’avis d’appel du 21 février 2017, la transmission au greffe de la Cour fédérale d’appel du mémoire des faits et du droit de l’appelant préparé par Mes Anne-Juile Asselin et André Lespérance  qui agissent pro bono. J’inviterai d’ailleurs les personnes inscrites à l’École d’été à prendre connaissance des renseignements sur l’instance en appel et, aussi et surtout, du mémoire qui peut être consulté ici.

Je prendrai également part à  la table-ronde conclusive de l'École le samedi 3 juin de 12 h 30 à 15 h 30 sur le thème « Droits de la personne : chêne, roseau ou fébrile pousse verte ? ». Y participeront également Julia Grignon (ULaval, Amnistie internationale Canada), Ibrahim Salama (Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'Homme) et Juanita Westmoreland-Traoré (Institut Philippe Kirsch).

Un souvenir d’une rencontre avec mon collègue Paul Daley

Comme je vous l’ai indiqué dans mon mot de la semaine dernière, j’avais pris rendez-vous avec  mon collègue constitutionnaliste Paul Daley qui est le Derek Bowett Fellow in Law à Queens' College. Cette rencontre a eu lieu le mardi 23 mai et a été l’occasion d’échanger sur sa nouvelle vie dans la prestigieuse université britannique où il enseigne un cours de droit administratif, un séminaire de droit constitutionnel et un LLM Paper Course sur la législation.

Nous avons notamment échangé sur les aspects juridiques du Brexit et il m’a d’ailleurs transmis une note de recherche ayant pour titre « Brexit – Legal And Politival Fault Lines » et dont vous pourrez consulter le texte intégral ici.

Et la photographie ci-après, prise devant le President’s Lodge de Queens’ College où je rencontrais jadis mon « thesis supervisor » et président du College, le regretté Derek Bowett, pérennise cette belle rencontre :


Paul Daly et Daniel Turp
Queens' College, University of Cambridge
23 mai  2017

Deux anniversaires intuitu personae en 2017 : une nomination comme professeur en 1982 et une élection comme député en 1997

L‘année  2017, où des anniversaires multiples sont commémorés, qu’il s’agisse du 375e de Montréal, du 150e du Canada et du 50e de l’Expo 67, est l’occasion pour moi de me rappeler qu’il  y 35 ans, un 1er juin 1982, j’ai eu le privilège d’être nommé professeur à la Faculté de droit de l’Université de Montréal. Pendant cette vie professorale et après quelques petits calculs, j’estime avoir enseigné à plus de 7 500 étudiantes et  étudiantes à trois cycles universitaires et avoir dirigé plus d’une centaine de mémoires de maîtrise et de thèses de doctorat. Je me suis particulièrement investi comme instructeur d’équipes participant à des concours de procès-simulé, qu’il s’agisse du Concours Jessup, du Concours Niagara et surtout du Concours Charles-Rousseau dont je fus le créateur avec mes collègues belge et français Éric David et Christian Philip. Je me réjouis aussi d’avoir participé à la création en 1982, avec l’appui du ministre Jacques-Yvan Morin et le soutien des professeurs Francis Rigalies et José Woehrling, de la Société québécoise de droit international et d’avoir aussi insitué en 1995, avec l’aide des professeurs Henri Brun, Eugénie Brouillet et Patrick Taillon, l’Association québécoise de droit constitutionnel. Cette carrière universitaire empruntera une nouvelle avenue car je signerai avec mon doyen Jean-François Gaudreault-Desbiens, dans quelques jours 1er juin prochain, une entente concernant une retraite progressive qui prévoit que je serai en fonction jusqu’au 31 mai 2020… une période durant laquelle je compte mener à terme la rédaction de plusieurs écrits en droit international, en droit constitutionnel et en droit international et constitutionnel des droits fondamentaux.

Et je me souviendrai, vendredi prochain, d’avoir élu, il y a 20 ans, député du Bloc Québécois pour la circonscription de Beauharnois-Salaberry, en un 2 juin 1997. Je comptais parmi les 44 personnes qui avaient remporté la victoire lors d’une campagne dirigée par le chef Gilles Duceppe. Cette première élection m’a permis de faire l’apprentissage de la vie parlementaire à la Chambre des communes du Canada, d’y promouvoir le projet d’indépendance du Québec avec courtoisie et dignité, et d’avoir, en ma qualité de porte-parole-  aux Affaires étrangères d’abord et aux Affaires intergouvernementales ensuite - de participer à de grands débats, comme ceux sur la mise en oeuvre su Statut de la Cour pénale internationale ou sur la Loi sur la clarté. Et aura été un beau prélude aux charges publiques que j’ai ensuite assumées à l’Assemblée nationale du Québec, en ma qualité de député de Mercier, entre 2003 et 2008.


 Daniel Turp… en 1997 

***** 

Je vous souhaite un bon début de semaine !

 



Connexions vivantes
Illumination du Pont Jacques-Cartier
Montréal 375

Turp.tv

Institut de recherche sur l'autodétermination des peuples et les indépendances nationales

Institut de recherche
sur l'autodétermination des peuples
et les indépendances nationales

Association québécoise de droit constitutionnel

Association québécoise de droit constitutionnel
Association québécoise
de droit constitutionnel

Société québécoise de droit international

Le blogue lyrique

Revue L'Opéra

Clef Centre lyrique

 
Copyright © 2011 Daniel Turp. Tous droits réservés.