Le jeudi
2 octobre 2014

 

English
Español
Português

FaceBook Daniel Turp  Twitter
Le mot de Daniel Turp

Dernières nouvelles

Le référendum en Écosse (Entrevue avec Jean-René Dufort, alias Infoman) (25 septembre 2014)

Scottish Independence Issue May Return, Quebec Separatists Warn (Wall Street Journal) (20 septembre 2014)

Les Écossais disent non (Entrevue à l'émission RDI-Matin Week-end) (20 septembre 2014)

Quebec nationalists flock to Scotland in hope of witnessing separatist history (The Telegraph) (17 septembre 2014)

Quebec sovereignists learn from Scots, reflect on what could have been (Canadian Press) (14 septembre 2014)

Il faut empêcher ce deuxième coup d'État constitutionnel (Lettre d'opinon) (Le Devoir) (9 septembre 2014)

Référendum écossais : petits complots entre amis (L’Actualité, 24 août 2014)

Référendums en Écosse et Catalogne (Débat avec Stéphane Dion) (RDI-matin week-end) (24 août 2014)

Aussi dans ce mot

Abonnez-vous

Votre courriel :

30 septembre 2014
(No 2014-33)

Une conférence du recteur Christian Philip sur « L’état de l’Union européenne »,  le sort des conservatoires de musique du Québec, le référendum écossais vu par Infoman et le décret sur la consultation populaire catalane

Christian Philip

Mon collègue et ami Christian Philip est à Montréal pour participer aux Entretiens du Centre Jacques-Cartier et il a accepté de prononcer une conférence à la Faculté de droit de l’Université de Montréal. Professeur à l’université Jean-Moulin (Lyon 3), jadis recteur des Académies de Reims, Clermont-Ferrand et Montpellier, député de la quatrième circonscription du Rhône à l’Assemblée nationale française de 2002 à 2007 et représentant personnel du président de la République pour la Francophonie de 2007 à 2009, Christian Philip est l’un des grands spécialistes de l’Union européenne. Il a en outre assumé pendant son mandat législatif la vice-présidence de la délégation à l’Union européenne de l’Assemblée nationale. Il a publié de nombreux ouvrages et articles sur le droit européen, et notamment La Cour de justice des Communautés européennes (1983), le Dictionnaire juridique des Communautés européennes (1993) et La Constitution européenne (2004).

Quelques mois après l’élection de la XIIe législature européenne qui s’est tenue du 22 au 25 mai 2014 et alors que semble régner dans plusieurs États membres un « euroscepticisme », le professeur Philip fera porter sa conférence sur « L’état de l’Union européenne ». La conférence aura lieu le mercredi 1er octobre 2014 de 16 h 30 à 18 h et se déroulera au Salon François-Chevrette du Pavillon-Maximilien-Caron situé au 3101, chemin de la Tour à Montréal. Pour d’autres renseignements sur cette conférence, vous pouvez cliquer ici.

L'avenir du Conservatoire de musique et dramatique du Québec et des établissements en région

Comme tant d'autres personnalités du milieu musical du Québec, je me préoccuppe de l'avenir du Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec, en particulier du sort de cinq des sept établissements d'enseignement situés à Gatineau, Rimouski, Saguenay, Trois-Rivières et Val-d'Or. Devant la menace de fermeture de ces établissements, plusieurs voix se sont élevées pour s'opposer à la proposition de fermeture énoncée dans un document préparé par la direction du conservatoire. Je joins aujourd'hui ma voix à ceux et celles qui réclament le maintien de l'intégrité de l'institution dont la création est due à l'initiative de Wilfrid-Pelletier et qui a formé depuis 1942, tant à Montréal, dans la Capitale nationaleque dans l'ensemble des régions du Québec, des musiciens et musiciennes qui font la fierté du Québec ici et partout dans le monde.

Je compte faire une intervention dans les prochains jours. Je voudrai rappeler qu'alors que j'étais député à l'Assemblée nationale et porte-parole de l'Opposition officielle en matière de culture et au moment la présentation du projet Loi modifiant la Loi sur le Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec en 2005, la ministre d'un gouvernement issu du Parti libéral du Québec, Line Beauchamp, avait affirmé que « [l]e projet de loi présenté aujourd’hui actualise la loi de 1994 et dissipe ces inquiétudes, particulièrement en confirmant l’importance du maintien de la formation en région ».  Je vous invite à faire circuler cette affirmation autour de laquelle je ferai graviter mon intervention dans le dossier et qui peut être consultée en cliquant ici.

Et j'envisage également de me rendre à 12 h 30 aujourd'hui à la Place Marguerite-Bourgeoys où convergeront des élèves du Conservatoire ainsi que des étudiants et étudiantes de l'Université de Montréal. Une prestation musicale sera dirigée par le chef, et ancien diplômé du Conservatoire, Jean-François Rivest. Y seront interprétés dex extraits du Requiem de Wolfgang Amadeus Mozart (Introït, Kyrie, Dies Irae et Lacrimosa), l'Adagio pour cordes et l'Agnus Dei de Samuel Barber et le quatrième mouvement de la Symphonie no 9 de Ludwig van Beethoven. La place Marguerite-Bourgeoys est située non loin du bureau montréalais de la ministre de la Culture et des Communications Hélène David. Pour plus de renseignements au sujet de cette manifestation et les autres événements qui se dérouleront aujourd'hui, vous pouvez cliquer ici.

Le référendum écossais vu par Infoman et un noeud-papillon aux couleurs de l'Écosse et du Québec

J'ai eu le plaisir de visionner le jeudi 25 septembre 2014  le compte-rendu qu'a fait Infoman de sa visite en Écosse et des vues qu'il a rapportées sur la tenue du référendum sur l'indépendance qui s'est tenu sept jours plus tôt. J'ai eu le privilège de faire part de mes propres vues à Infoman et vous pourrez visionner en cliquant ici (08:00 à 08:50) l'extrait de l'émission où je réponds aux questions de Jean-René Dufort et à l'occasion de laquelle j'ai pu exhiber mon noeud papillon aux couleurs communes de l'Écosse Québec !


Daniel Turp et Jean-René Dufort  (Infoman)
Édimbourg, 19 septembre 2014

Le décret sur la consultation populaire en Catalogne et l'ordonnance de suspension du Tribunal constitutionnel

Je suis également de très près la situation en Catalogne où le président Artur Mas a signé le samedi 27 septembre le décret autorisant la tenue d'une consultation populaire sur le statut politique de la Catalogne le 9 novembre 2014. Vous trouverez le texte de ce décret, dans sa version officielle catalane, en cliquant ici. La loi en vertu de laquelle ce décret a été adopté et le décret sont contestés par le gouvernement de l'État espagnol et celui-ci a saisi hier le Tribunal constitutionel espagnol d'un  « recurso de inconstitucionalidad contra la ley de consultas e impugnacion de la convocatoria de consulta populair en Cataluna »  dont vous trouverez le texte ici.  Quelques heures après cette saisine, le Tribunal constitutionnel espagnol a adopté une ordonnance de suspension de la loi et du décret. Il est prévu que le Parlement catalan se réunisse en séance extraordinaire pour statuer sur la suite des choses et je constate qu'une demande de levée de suspension de l'ordonnance a été demandée au nom du parlement aujourd'hui même, comme le révèlent des informations accessibles sur le site du parlement ici. Je continuerai à suivre la situation et vous transmettrai des informations sur l'évolution de la situation dans mon prochain mot.

*****

Bonne semaine !

 



Sauvons les conservatoires de musique

Turp.tv

Le carnet électoral

Revue L'Opéra

Clef Centre lyrique

Radio Ville Marie

Fondation Chapelle historique

 
Copyright © 2011 Daniel Turp. Tous droits réservés.